Nouvelle norme ISO 45001 : une révolution pour la santé et la sécurité au travail

La nouvelle norme internationale en matière de santé et de sécurité au travail (SST) qui était très attendue par les entreprises depuis des années a été publiée le mois dernier (Mars 2018) et s’apprête sur le fond à révolutionner les pratiques SST sur les lieux de travail dans de nombreuses organisations et ce à l’échelle mondiale. Quelles sont les évolutions que propose cette norme ?

Quel est l’objet de l’ISO 45001 ?
L’ISO 45001 est une Norme internationale qui définit précisément les exigences que doit remplir un système de management de la santé et la sécurité au travail (SMS), avec des grandes lignes directrices pour son utilisation et des outils et méthodes pour permettre à toute organisation d’améliorer de façon proactive et pérenne, sa performance en SST en termes de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

L’ISO 45001 permet dorénavant à toute organisation d’intégrer, au travers de son SMS d’autres aspects ayant trait à la santé et la sécurité, comme le bien-être physique et moral de ses salariés. Mais, il est tout de même important de signaler qu’une organisation peut aussi avoir l’obligation légale de traiter ces sujets et questions.

Enfin l’organisme ne doit pas se contenter des questions de santé et de sécurité en interne : il doit aussi se préoccuper de ses sous-traitants et fournisseurs et de l’impact de son activité sur son voisinage.

A qui s’adresse la norme en priorité?
La norme est applicable et s’adresse à toute organisation, micro entreprise, conglomérat mondial, organisme sans but lucratif, organisme de bienfaisance, établissement universitaire, ministère du gouvernement, quels que soient la taille, le type et la nature dès lors que les personnes y travaillant encourent des risques, faibles ou élevés imputables aux activités de ces mêmes organisations.

L’ISO 45001 peut-elle s’articuler avec les autres normes internationales existantes ?
L’ISO 45001 a été conçue pour être intégrée avec d’autres normes de systèmes de management ISO, en assurant un niveau de compatibilité optimal avec les nouvelles versions des ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental). Les entreprises qui mettent donc déjà en œuvre une de ces normes et qui feront le choix de s’appuyer sur l’ISO 45001, auront donc une sacrée longueur d’avance sur les autres.

De plus, la norme reprend les éléments communs à toutes les normes de systèmes de management de l’ISO, en se reposant sur le modèle PDCA (Planifier (Plan) – Réaliser (DO) –Vérifier (Check) – Agir (Act)) qui offre un cadre permettant aux organismes de planifier les mesures à mettre en place pour réduire au minimum les risques professionnels évalués.

L’ISO 45001 remplacera à terme l’OHSAS 18001, la référence mondiale antérieure en matière de santé et sécurité au travail, et bien que la certification de conformité ne soit pas une exigence, les organismes déjà certifiés par le passé selon l’OHSAS 18001 disposent d’un délai de trois ans pour se conformer aux exigences de la nouvelle norme ISO 45001.

Les leviers d’actions et les avantages offerts par l’ISO 45001
En choisissant la norme ISO 45001, les organisations ont la possibilité d’améliorer leur performance en matière de SST et selon différentes manières :

  • Mettre en place une politique et des objectifs SST
  • Etablir des processus systémiques
  • Mener une analyse des risques et dangers
  • Instaurer des mesures de maîtrise opérationnelle
  • Prendre mieux conscience des risques SST
  • Veiller à ce que les salariés aient un rôle actif sur les questions SST
Ces différentes actions listées ci-dessus pourront améliorer de manière significative la santé et la sécurité des salariés mais aussi d’améliorer la productivité en réduisant l’absentéisme, la rotation du personnel et les temps d’immobilisation. Elles permettront également de réagir plus rapidement en matière de conformité réglementaire et de réduire le coût d’ensemble des accidents et poursuites éventuelles sans parler des primes d’assurance associées.

dolor dictum vulputate, id tempus elit. eget Praesent