Je suis accompagné(e) au quotidien

A chaque étape de la vie de l’entreprise, l’AIPALS est là pour m’aider et répondre à mes questions. Prévenir plutôt que guérir : telle est la mission de l’AIPALS

Pourquoi faire de la prévention ?

Il s’agit d’un enjeu de santé… Chaque année, en Occitanie, près de 55 000 salariés ont un accident de travail et doivent s’arrêter. 60 personnes en meurent.

Mais il s’agit aussi d’un enjeu économique : 1€ investi dans la santé au travail rapporte entre 2,5 et 4,8 euros ! La qualité de vie au travail est un contrat gagnant-gagnant.

Les ateliers de sensibilisation

Notre équipe de professionnels a mis en place un programme d’ateliers pratiques, courts et gratuits sur une quinzaine de thèmes : les risques psychosociaux, les risques chimiques, les manutentions, la mise en place du document unique, etc. En suivant ces ateliers, votre entreprise bénéficiera d’un « bonus », qui fera diminuer d’autant sa cotisation. A l’AIPALS, nous récompensons les efforts de prévention !

Les visites à la demande

A tout moment de l’année, en dehors des visites obligatoires, je peux solliciter le médecin du travail. Il peut également mener une évaluation des risques dans mon entreprise, m’aider à mettre en place un plan d’actions ou tout simplement répondre à mes questions sur la santé et la sécurité dans mon entreprise.

Le médecin du travail et son équipe santé travail sont vos conseillers sur les questions de santé et sécurité au travail. Prenez contact avec votre médecin du travail pour analyser vos besoins.
En fonction de la demande, le médecin du travail s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire de spécialistes pour vous conseiller : ergonome, psychologue, assistante sociale, toxicologue ou encore assistant santé et sécurité au travail.


Notre « kit prévention »

L’équipe de l’AIPALS a créé de nombreux outils (vidéos, dépliants, module d’e-learning) pour encore mieux vous accompagner et sensibiliser vos équipes. N’hésitez pas à les consulter dans la boite à outils !

Un accompagnement au quotidien

Témoignage : faites comme l’imprimerie Impact !

La parole à Christelle Calmels, la responsable administrative et des ressources humaines – Imp’Act Imprimerie Saint-Gély-du-Fesc (34).

Comment s’organise le travail ? Avez-vous identifié les risques pour la santé ?

Imp’Act Imprimerie emploie aujourd’hui quarante-six personnes dont une trentaine dans l’atelier doté notamment de trois machines d’impression offset, de plieuses, de massicots et d’encarteuses. En amont, le service de pré presse réceptionne les documents fournis par les clients. Pour leur part, les bureaux et les services administratifs emploient une dizaine de personnes.

L’un des principaux risques professionnels liés à notre activité est le bruit. Il concerne l’ensemble de l’atelier.

Quelle a été votre méthode pour parvenir à une solution satisfaisante ?
J’ai contacté notre médecin du travail de l’AIPALS afin de nous aider dans cette problématique.

Le médecin du travail a tout d’abord mandaté une Assistante en Santé et Sécurité au Travail de l’AIPALS, qui est venue vérifier l’ambiance sonore de l’atelier pour établir une cartographie précise du bruit. Des relevés instantanés ont été effectués dans plusieurs zones de l’atelier et des enregistrements de bruit ont été réalisés durant toute une journée sur quatre postes types, ceux  d’un conducteur offset, d’un massicotier, d’un plieur et d’un conducteur de cylindres. Ces mesures ont permis d’identifier les zones les plus impactées par la nuisance sonore.

Compte tenu des locaux et de l’organisation de l’activité au sein de l’atelier, il était difficile de renforcer la prévention collective déjà en place. Nous avons donc décidé avec le médecin du travail d’orienter notre action sur la prévention individuelle et de mener une campagne de sensibilisation du personnel.

L’Infirmière en Santé au Travail et l’Assistante Santé et Sécurité au Travail de l’AIPALS sont venues présenter aux salariés les risques liés au bruit (surdité, problèmes de fatigue et/ou de sommeil…), les moyens de se protéger, et elles ont répondu aux questions des salariés. L’adhésion à la démarche a été forte, et la solution des bouchons moulés en silicone (qui protègent du bruit mais n’empêchent pas les gens de se comprendre lorsqu’ils parlent) a été adoptée par la majorité des salariés. Le financement en a été entièrement assuré par l’entreprise.

Avez-vous en projet de demander d’autres interventions à l’AIPALS ?
Le deuxième risque pour la santé dans notre entreprise concerne les troubles musculo-squelettiques (TMS) dans le service de finition et emballage.

Par exemple, lors de manipulations pour l’empaquetage dans les petits cartons, les gestes sont répétitifs, la personne garde pratiquement en permanence la même posture et elle est souvent en station debout prolongée. L’AIPALS nous a montré les bonnes postures à adopter et nous voulons maintenant les solliciter en vue de faire une intervention de sensibilisation semblable à celle qui a si bien réussi pour le risque bruit.

Ces actions démontrent que l’aide apportée par l’AIPALS, notre service de santé au travail, ne se limite pas à la visite médicale, mais repose sur une équipe pluridisciplinaire dont les actions, coordonnées par le médecin du travail, sont un atout très important pour la mise en place de la prévention en entreprise.


Newsletter

Je m’inscris à la newsletter pour rester informer des actualités de l’AIPALS. En savoir plus sur les modalités de traitement de vos données.